Les monuments‎ > ‎

l'église de Féneyrols




Par sa situation champêtre et sa silhouette massive, l’église Saint Jean-Baptiste à Féneyrols fait un peu penser à la cathédrale Saint Just de Valcabrère, dans le Comminges .

L’édifice primitif, construit sur des vestiges de thermes gallo-romains et commué au 11e siècle en prieuré rattaché à la collégiale de Saint-Antonin Noble Val, fut ruiné au 15e siècle et reconstruit peu après sous sa forme actuelle, dans le style gothique méridional .

L’église est constituée d’un chœur carré , d’une nef bordée de 4 chapelles (avec 2 piscines aux ablutions), d’une voûte en ogives décorée au 19e siècle d’un ciel d’azur étoilé d’or, et d’un clocher-tour barlongue ajourée de baies géminées . 

Un peu d'histoire


Située auprès d’une source aux propriétés médicinales, une première église aurait été construite au IX e siècle sur les ruines d’anciens thermes romains.

Aux confins du Quercy et du Rouergue , à la fin du XIII e siècle, se dessinent quatre zones d’influence autour d’établissements conventuels locaux :
  • Le couvent bénédictin de Varen avec 5 prieurés
  • L’Abbaye cistercienne de Beaulieu avec 5 prieurés
  • La Commanderie des Templiers de Lacapelle Livron avec 5 prieurés
  • L’ Abbaye bénédictine de St Antonin avec 24 prieurés dont celui de Féneyrols : St Jean des Camps.
Ces prieurés qui ont très rapidement rempli des fonctions paroissiales furent durement frappés par la crise de la fin du Moyen Age et bien souvent les églises seules survécurent grâce à l’intervention des habitants.


L’église de Féneyrols est située à 700 mètres au couchant du village depuis que les maisons se sont regroupées autour des murs du fort de Cap-Dhuel, afin d’être protégées des attaques ennemies durant la guerre de Cent Ans

Détruite et reconstruite au XVe siècle, l’église actuelle repose sur les fondations mêmes de l’édifice primitif.


Malgré les ravages du temps et de l’inondation de 1930, les habitants demeurent très attachés à cette église où sont célébrés les événements marquants de leur vie.


L'église en 2015

Eglise St Jean-Baptiste en 2015